Astrologie

 

L'astrologie nous propose d'utiliser les mythes et symboles racontant l'Homme et ses quêtes intérieures, et de renouer avec notre créativité et notre intuition.

A l'aube de l'humanité, les "phénomènes" paraissaient probablement vivants à l'homme, comme doués d'une volonté propre. L'astrologie est sans doute née à ce moment-là, d'un besoin d'en chercher le sens. Depuis, elle a accompagné la plupart des grandes civilisations et religions.

De fait, le mot « astrologie » recouvre plusieurs sens. Comme en musique - où on reconnaît l'existence de « musiques » au pluriel -, il n'y a pas une astrologie mais bien plusieurs, et peut-être bien en fait autant qu'il y a d'astrologues ! (Ne dit-on pas « interpréter » une carte du ciel comme on dit « interpréter » une composition musicale ?)

Il existe une astrologie des almanachs de nos grand-mères, celle qui nous charme ou nous amuse lorsqu'on rencontre, au détour d'une allée d'un salon du Bio, un ouvrage au titre évocateur : « Quand planter avec la Lune ? »

Une autre astrologie a longtemps été réservée aux « grands » de ce monde. Astrologie du « pouvoir » (et de son corollaire, la peur). Sa pratique tend à « appréhender » l'avenir.

Toutefois, il existe également une astrologie moins répandue, dont on peut retrouver les symboles dans l'Alchimie, par exemple. On dit que les alchimistes transformaient le plomb en or. En astrologie, le plomb est traditionnellement associé à la planète Saturne - qui symbolise aussi la matière et tout ce qui, en nous, participe de notre « structure » : nos croyances, nos lois mentales, nos jugements. L'or, quant à lui, est associé au Soleil, symbole de la Vie, mais aussi de l'Esprit et de la Conscience (l'« Esprit » en nous).
La « transformation du plomb en or » des alchimistes - alors métaphore de la « connaissance de soi » -, autrefois réservée à quelques-uns, est aujourd'hui une route alternative pour ceux qui cherchent leur chemin.

De récents travaux sur le cerveau expliquent que sa partie « rationnelle » (cerveau gauche) ne correspond qu'à la moitié de notre intelligence, et que la sensibilité au symbolique, les liens directs et intimes avec l'univers (cerveau droit) sont aussi ce qui fait notre « humanité » et contribue à notre équilibre psychologique.
S'il existe bien une astrologie de la peur - désir de contrôle sur le monde extérieur -, il existe également une astrologie de la Confiance, un des passionnants chemins du « connais-toi toi-même ».

astrologie Miniature du XIVe siècle (Bibliothèque nationale), archives Snark-Oasis

 

"Il n'est pas nécessaire pour nous de projeter l'homme dans l'espace interplanétaire, ni même de le sortir de son pays ou de sa maison, pour le soumettre à des essais du cosmos. L'homme se trouve toujours au milieu de l'univers car l'univers se trouve partout"
Professeur Giorgio Piccardi.